Entre signe et danse

Lors d’un interview, un journaliste a involontairement amalgamé les mots signe et danse. Il a nommé l’écriture chorégraphique de Jos Pujol: Signadanse. Le mot fut adopté.

 

Signadanse n’est pas une technique mais une forme dansée née de la rencontre entre l’univers de la chorégraphe et celui d’un collectif pluriel. Une pluralité qui induit forcément une pensée, un rapport au corps différents et qui conduit la recherche artistique vers une autre danse.

 

Tout comme la  langue se transforme en poésie, Singulier Pluriel transforme la langue des signes en une forme poétique dansée et expérimente par ce biais d’autres possibles de la danse contemporaine.