CIE SINGULIER PLURIEL

La chorégraphe Jos Pujol fonde la compagnie Singulier Pluriel en 2004 à Montpellier . Elle innove une démarche artistique alliant danse contemporaine et langue des signes, qu’elle nomme signadanse.
Cette forme dansée singulière et poétique rassemble aujourd’hui un beau et fidèle public, plus diversifié et nombreux chaque année. Très impliquée sur le terrain, la Cie Singulier Pluriel œuvre autour de 4 axes :                                                                                           Spectacles –  Signadanse au musée   – Enseignement – Massepa

 

PHILOSOPHIE DE LA CIE                                                                                                                                                                        La réflexion majeure qui se trouve au cœur des créations chorégraphiques de la Cie est le lien et tout l’enjeu de vivre ensemble dans une société composée d’individus éprouvés en leur diversité et leur singularité, avec l’idée de la lumière qui se dégage des anfractuosités de chacun  pour devenir alliée.                                                                                                                                                                                                                       En dehors de la culture verticale, la Cie revendique son espace scénique pour potentialiser les possibles humains par le biais des possibles humains par le biais du mouvement dansé. Aucune virtuosité, pas de décor, seulement des corps avec des histoires qui s’y sont inscrites.                                                                           

 

ENTRE SIGNE ET DANSE : SIGNADANSE
Lors d’un interview, un journaliste a involontairement amalgamé les mots «signe» et «danse», nommant ainsi l’écriture de Jos Pujol : «signadanse».
Le mot fut adopté.
Signadanse n’est pas une technique mais une forme dansée née de la rencontre entre l’univers de la chorégraphie et celui d’un collectif pluriel. Une pluralité qui induit forcément une pensée, un rapport au corps différents et à la recherche artistique vers une autre danse.
Tout comme la langue se transforme en poésie, la compagnie Singulier Pluriel transforme la langue des signes en une forme poétique dansée et expérimente par ce biais d’autres possibles de la danse contemporaine.

Signadanse est une danse exigeante.

 

« Signadanse nous rappelle que la danse est un héritage universel dont nul ne peut se proclamer le garant. Elle nous arrache à toutes formes de fixité et nous conduit avec passion vers une danse autre, une danse notre, chaque fois renouvelée »                                Jos Pujol