Chorégraphe

Biographie Jos pujol

 

La réflexion majeure qui se trouve au cœur de ses créations est le lien et tout l’enjeu du vivre ensemble dans une société composée d’individus éprouvés en leur diversité et leur singularité avec l’idée de la lumière qui se dégage des anfractuosités de chacun pour devenir alliée.

 

Jos est une chorégraphe engagée. En dehors de la culture verticale, elle revendique son espace scénique pour potentialiser à sa façon les possibles humains par le biais de la danse.

 

Son écriture chorégraphique est libre. Aucune virtuosité mais une musicalité des corps qui coulent ensemble dans les mêmes mouvements de vagues liquides, en gestes tendres ou soudain brisés, aériens , comme murmurés.

 

Chaque spectacle nous embarque dans un puits d’émotion parce que, au final tout ce qui est dit est là et nous concerne au plus profond de nous même.

 

Pas de décor, seulement des corps avec des histoires qui s’y sont inscrites et qui rassurent la chorégraphe sur l’espoir de vivre au sein d’une société composée d’autant de différences que de ressemblances.

 

Les arts plastiques, l’écriture, la poésie, les œuvres classiques, l’opéra sont pour Jos des sources d’inspiration majeures. Elle aime croiser les disciplines et créer des liens entre les artistes.

La pratique régulière du yoga Iengar est une alliée pour tenter de faire émerger la dynamique et la qualité du mouvement, dégagé de tout excès de force.

 

 

Parcours

J’ai 8 ans

La danse, c’est  un rêve, une promesse, un espoir.

 

 

Cherche danse

1986 DEES Dijon

1992 DE Danse Creps Antilles-Guyane (Guadeloupe)

J’enseigne danse contemporaine à l’Akadémiduka de Pointe à Pitre et dans les établissements scolaires de la Guadeloupe.

Je continue de me former en participant à des stages (Cie Alvin Ailey en Guadeloupe – danse libre avec Margueritte Apprill dans le sud ouest – Méthode C. Carlson avec Caroline Marcadé à Dijon –  Théâtre du mouvement à Lyon…).

 

 

Les passeurs

1994 Danseuse interprète au groupe Signes de Lyon sous la direction artistique de Claude Chalaguier (voir annexe) puis dans la Cie Isaac Alvarez (voir annexe) qui me transmettent l’un l’ouverture à d’autres possibles artistiques et la force de faire émerger ma créativité, l’autre la poésie du geste.

J’avale tout, goulûment, sans jamais me lasser.

 

 

Danser et créer

Je découvre le plaisir de chercher mes propres formes dansées.

De 1994 à 1998 je crée des pièces chorégraphiques  pour le collectif  Machinox en mouvement  qu’elle fonde à Chamonix: Adaptation de L’histoire du soldat  de Stravinski d’après l’œuvre de Ramuz en contrat ville Chamonix– La confiture de rire  en contrat ville Chamonix– Lili en partenariat avec le groupe de rock Edgar et sa dépanneuse – Lulu de la lune pour le collectif quartier libre que je crée pour l’école de danse du Moulin de Tartary à Aubenas.

 

 

Danser, créer et transmettre

En  2004, je fonde la Cie Singulier Pluriel à Montpellier et  m’oriente vers une  forme dansée atypique qui conjugue danse contemporaine  et  langue des signes (LSF). Une compagnie et une danse que je veux vivre comme une aventure artistique et une aventure humaine.(voir onglet création  Singulier Pluriel)

En  2018, création de  Maseppa (Maison de l’Art du Sign-dansé et des Expressions Plurielles de Palavas) qui devient un axe supplémentaire de la compagnie.

La mairie de Palavas-les-Flots m’offre l’opportunité d’installer la Cie Singulier Pluriel en résidence,  pour plusieurs années, au théâtre de la chapelle Notre Dame de la Route afin de fonder un centre culturel dédié à la danse, à l’art de la langue des signes et aux expressions plurielles:MASEPPA

qui ouvre ses portes le 13 octobre 2018 à l’occasion du Festival Vagabondanses soutenu par la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée  (voir onglet Maseppa)